Si vous voulez agrandir les images, il suffit de cliquer dessus.





mercredi 19 juillet 2017

Peinture à l'huile "selon Monet" - Snow near Honfleur

Je sais que mon amie Ambre Neige - ça tombe bien, elle va être gâtée avec la neige - attend depuis quelques jours ce petit article. Je n'ai pas touché à mes pinceaux et mes tubes de peinture à l'huile depuis au moins trois ans. La toute dernière toile que j'ai faite était une mini reproduction sur toile de "La Pie" de Claude Monet que j'avais offerte à ma fille B. et la précédente - il y a au moins six ans - était une autre reproduction de cette même toile "La Pie" sur un châssis entoilé plus grand bien qu'inférieur à la toile originale. Deux toiles en six ans, ça parle ! Alors cette fois, quant à reprendre mes toiles et pinceaux, autant m'être lancé un vrai défi et j'ai choisi de peindre sur un très grand format, presque équivalent à celui de la toile originale de Claude Monet. Il ne m'en voudra pas, ce n'est hélas pas une "copie" au sens propre du terme puisque sans support satisfaisant (quelques photos trouvées sur le net mais de taille tellement réduite qu'il me fut impossible de zoomer pour retrouver la "touche" du maître) je considère que mon travail s'apparente plutôt à une peinture "selon Monet". Je suis donc partie fin de semaine dernière acheter une toile de format 40 F, 80 x 100 cm. La toile de Monet mesure 81,5 x 102 cm selon une source trouvée sur le net.

La scène se passe en hiver, en Normandie, près de la ville de Honfleur. Une route serpente devant la ferme de saint simeon. Il a beaucoup neigé et il fait très froid. Monsieur Monet, qui a déjà représenté cette route quelques mois plus tôt, pratiquement depuis le même angle de vue mais pas totalement, enfile trois manteaux les uns sur les autres pour pouvoir résister à pareille température. Peindre en plein air est un bonheur pour lui et il ne se lasse pas de jouer avec les reflets procurés par la lumière naturelle, que de soit sur la neige ou sur l'eau. Moi j'ai peint dans mon salon ou plutôt pièce à tout faire car c'est là que je travaille, mange, lit, peint (accessoirement), regarde la télé ou étudie (dans le cadre de mon travail). Je n'ai donc pas ce paysage que j'imagine superbe et inspirant sous les yeux avec pour avantage en contrepartie de ne pas être engoncée dans trois épaisseurs de manteaux et peut-être des gants pour protéger mes mains du froid. 

Mais venons-en aux images qui parleront mieux que mes mots. J'ai fait un condensé des étapes car cela fait tout de même cinq jours que je suis sur la toile. Je ne sais pas si monsieur Monet a fait la sienne dans la même journée (très possible, j'ai déjà peint des toiles en quelques heures, mais sans la contrainte de vouloir "copier" même très maladroitement comme ce fut le cas cette fois-ci). Je vous promène en photos de l'achat de la toile à la dernière image à ce jour, en vous présentant ma palette (une simple assiette de porcelaine et aussi une palette de bois que ma fille m'avait offerte il y a plusieurs années pour me rappeler de ne pas oublier de peindre de temps en temps 😊). Lors de l'achat de la toile j'ai profité des soldes pour racheter quelques tubes de peinture à l'huile mais j'ai encore pratiquement tous mes tubes qui datent de l'année 2005. Quant aux pinceaux, j'en prends un grand soin et les fais durer le plus longtemps possible car les outils pour la peinture coûtent extrêmement cher et comme beaucoup des personnes qui ont une nature d'artiste (tout un état d'esprit), je ne vis pas dans l'opulence, bien loin de là.

Ah oui, avant de finir, j'ai utilisé pour cette toile du blanc de titane, du jaune de Naples, du bleu outremer, un peu de bleu de cobalt, une pointe de noir, une pointe de terre de sienne brûlée et de brun Van Dick, un soupçon de jaune de cadmium moyen et de carmin d'alizarine. Rien d'autre. 
Quant à l'image qui m'a servi de modèle elle était affichée sur l'écran de mon pc. 


montage sous Paint intitulé "de a" (l'esquisse au fusain) "à z" (la toile telle qu'elle est à ce jour)


La toile que je viens d'acheter pour vous permettre de voir ses proportions. Petit Paul (à cheval sur la toile) a repris du service.

Les tubes et l'essence de térébenthine achetés le même jour

Mes tubes restants et mes pinceaux, bien rangés dans leurs boîtes de carton (ils hibernaient depuis plusieurs années).

L'image que j'avais sur mon pc. Aucun zoom possible faute de pixels.

L'esquisse au fusain

Premiers jus dilués à l'essence de térébenthine

idem

ma palette du moment

une des premières versions

ma palette a pris un peu de couleurs - à droite, on aperçoit la palette de bois qui me servait également

J'y suis presque... mais ça n'est pas tout de même une vraie copie. Qu'à cela ne tienne, ma fille B. à qui je le destine l'aime déjà beaucoup.

Version finale à ce jour. Normalement je n'y touche plus. 

Zoom sur la route et la vue que l'on a dans le lointain

Autre zoom plus en avant plan

Zoom encore... J'adore les zooms...

Re-zoom 

et dernier zoom avant de vous dire au revoir et merci pour votre visite 😊
A dans trois ans pour une nouvelle toile ???

23 commentaires:

  1. oh non flûte flûte! Je t'ai écrit un long commentaire mais à force de zoomer sur tes images et sur le lien vers la toile de Monet, je n'ai plus pensé à mon comm et je l'ai perdu! Je viendrai le ré écrire plus tard car pour l'instant je suis en colère contre moi! ;-)
    Bisous Marie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis Ambre :-)
      Et cesse de mettre en colère contre ma copine ;-) Bisous. A plus tard.

      Supprimer
  2. Recoucou Marie,
    Je m’en suis voulu après coup d’avoir laissé ces quelques mots parce que j’imagine que ça doit être encore plus frustrant que pas de comm du tout!(hm, pour arrêter de me mettre en colère contre ta copine ce n’est pas encore gagné! ;-))
    Mes mots risquent de manquer de spontanéité, désolée.. J’étais tellement contente de lire la progression de ta peinture que je n’ai pas pensé à sauvegarder ce que j’avais écrit avant de re-cliquer sur les images !
    J’essaie de me rappeler ce que je t’avais dit. J’ai regardé à plusieurs reprises la peinture de Monet (celle peinte quelques mois plus tôt), puis la tienne, celle que tu as faite "selon Monet". Je n’imaginais pas Monet peindre de la neige, je ne sais pas pourquoi. Tu m’apprends que cette peinture avait été réalisée près de Honfleur, qui est dans une région que j’aime beaucoup, comme tu t’en doutes peut-être !
    J’ai cherché sur le net des images du chemin St Simeon, et du coup je me demande si l’endroit où avaient été réalisées les peintures a changé. (j'ai l'impression que oui)
    J’ai été surprise par la taille de ton tableau ! Je ne m’étais pas posé la question de ses dimensions. C’est un beau bébé ! En tout cas, ta fille va vraiment être contente.
    De mon côté je le suis énormément, et j’espère bien qu’il ne faudra pas attendre de nouveau tout ce temps jusqu’à la prochaine de tes peintures !
    Bien contente aussi de revoir Petit Paul. :-)
    Je te fais de gros bisous, Marie, et te souhaite une excellente soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-coucou Nad,
      T'inquiète, un comm de quelques mots (même en colère contre ma copine) est dix mille fois bien mieux que pas de comm du tout.

      Entre temps, j'ai recherché les dates de mes dernières réalisations à l'huile : pour ma fille B., une très petite copie de La Pie de Monet en octobre 2014 - donc bien trois ans en arrière, et avant, novembre 2010 (donc six ans et demi largement) pour la copie de La Pie plus fidèle et plus grande. Donc, quand je dis "à dans trois ans", je suis peut-être très sérieuse.
      Après vérification, je ne suis pas sûre des "quelques mois" où Monet aurait peint une version été de la même route. C'est peut-être quelques années plus tôt. Pas facile de trouver toutes les infos sur le net d'autant plus que bizarrement ce ne sont pas les toiles de Monet les plus mises en avant. Je me doute que tu aimes et même connais Honfleur. J'aimerais bien un jour avoir l'occasion de me rendre dans tous ces lieux, Honfleur et environs, Etretat (où il avait peint La Pie, en Hiver) et bien entendu la falaise avec l'aiguille, et Giverny. Je vois les lignes disparaître de la petite case qui m'est réservée au fur et à mesure que j'écris et du coup je ne sais plus trop où j'en suis. J'ai 4 lignes d'affichage :-)
      En tout cas ce que je voulais te dire c'est que pour chercher l'original (tu vas être déçue du mien), tu dois taper "environs de Honfleur, effet de neige + Claude Monet". Sinon c'est "la route devant la ferme St Simeon en hiver" mais ce n'est pas son vrai titre. J'ai fini par trouver de mon côté en tapant les mots clefs en anglais. Comme si les Américains s'intéressaient plus que les Français à certaines œuvres de grands peintres français.
      C'est la première fois que je peins sur un format aussi grand. Je crois que je n'avais jamais dépassé le 30 F (là c'est du 40 F). C'est aussi une histoire de moyens financiers. Les châssis entoilés coûtent cher et plus c'est grand plus c'est cher. Je ne peins pas sur des toiles de coton (meilleur marché) parce que je sais qu'avec le temps elles vont se déformer avec l'humidité ambiante et je n'aimerais pas que les gens qui ont des toiles peintes par moi les voient se déformer un jour.
      Petit Paul qui est juste à côté de moi te passe le bonsoir.
      Bisous Ambre et bonne soirée. :-)

      Supprimer
  3. Salut les filles et je souhaite une belle journée à vous toutes
    Ah ah rafraîchissant par cette chaleur Marie ton tableau
    En tout cas bien réussi ta copie
    Bises soleil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sab, contente de te voir :-)
      Oui ça fait du bien de voir un peu de neige sans avoir pour autant à rallumer le chauffage.
      Merci.
      Gros bisous à toi

      Supprimer
  4. Bonjour Marie,
    Nous voilà jeudi matin car hier soir j’ai rallumé le PC exprès pour t’écrire, cela m’avait agacé de n’avoir pas réussi à commenter comme je l’avais souhaité alors quue j’attendais ce post avec impatience ! Comme quoi l’impatience est certainement un sentiment sur lequel il n’est pas inutile de travailler ;-)
    Je ne connais d’Honfleur que le port. Je t’enverrai une photo ou deux si tu veux (il faut que je les recherche car on n’y est allés uniquement à l’occasion d’une autre ballade).
    Etretat en revanche, ça a été plus souvent. J’ai plein d’anecdotes au sujet d’Etretat. Je vais essayer de voir si tu les connais déjà, sinon je tâcherai de chercher les articles.
    Si un livre montre une photo d’Etretat en couverture, tu peux être sûre que je vais avoir envie de le lire. Ce fut le cas de "Demain il fera beau" de Céline Rouillé, par exemple, et en plus il m’a super plu quand je l’ai lu (pas réussi à rentrer dedans tout de suite… je l’avais acheté pour sa couverture !)
    Comme tu le sais maintenant, je suis également allée à Giverny, mais cela reste associé pour moi à des sensations désagréables, et en plus ce n’est pas à côté de la mer ;-) (je suis une droguée de la mer ! Hier, je me faisais la réflexion que lorsqu’on était petits en vacances avec mes parents, on passait notre temps dans l’eau en fait… il n’y avait que ça à faire : se dorer au soleil, chose qu’on a dû faire que seulement ado, et nager….)
    Je te remercie de m’avoir donné les mots clé à taper; cela m'a permis de voir les peintures de Monet.
    On peut arguer que je n’y connais rien, mais NON, je ne suis absolument pas déçue par le tien ! Comment le serais-je, pour commencer je serais bien incapable de faire ne serait-ce qu’un "Selon Monet"!!
    Ton ciel n’a pas les mêmes teintes que le sien, à part cela je ne vois pas.
    Il n’est pas impossible que les étrangers s’intéressent plus que les Français à certaines œuvres françaises! Ce ne serait pas la première fois qu’on voit ça!
    Je te souhaite une bien belle journée, Marie. Encore merci pour ce partage qui me fait grand plaisir. Maintenant, je sais où trouver un peu de neige pour me rafraîchir ;-)
    Gros bisous, sans oublier à Petit Paul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de te répondre mais je n'ai pas cliqué au bon endroit alors c'est juste en-dessous :-)
      Gros bisous Ambre. Bon jeudi.

      Supprimer
  5. Me revoici avec un 1er lien. En fait j'en parle sans arrêt, de la mer! :-) J'espère que ce n'est pas trop ennuyeux pour les autres :-(

    http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2016/12/01/34633015.html

    C'est un récapitulatif des précédents articles que j'avais faits sur Etretat, j'avais vraiment été MARQUÉE par cette tempête de 1989! À un jour près....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ambre pour ce lien. Je vais aller lire cela sur ton blog. Du coup, ma réponse à ton comm qui se trouve au-dessus de celui-ci vient de descendre d'un cran ;-)
      Pourquoi ennuyeux pour les autres ? Si on aime la mer on lit, si on ne l'aime pas plus que cela on ne lit pas, mais personne n'oblige qui que ce soit à lire quoi que ce soit. Tu n'ennuies donc personne et tu en réjouis plus d'un(e).
      Bisous Ambre.

      Supprimer
  6. Coucou Ambre, merci pour cette nouvelle visite et ton commentaire. Plein de choses. Je veux bien des photos de Honfleur si tu en retrouves. J'y suis allée il y a très longtemps avec mes parents : j'avais une douzaine d'années, mon père avait un cousin qui vivait près de Honfleur et nous avions dû y aller le temps d'un long week-end. Je me souviens que nous sommes allés sur le port mais c'est tout. Si j'avais l'occasion d'y retourner, j'irais certes revoir le port (j'adore la mer, l'eau, les bateaux, les plages, les maisons de pêcheurs, ...) mais j'aurais envie de voir ces lieux où Monet a posé son chevalet et peint en plein air, sentir, respirer, regarder, ouvrir mes sens à la recherche de l' "impression", ...
    Comme toi, dès que je vois un livre avec en photo de couverture soit Etretat, soit Giverny (je sais, pas toi), j'ai envie d'acheter le livre ou je l'achète (selon mes moyens). D'ailleurs, concernant Etretat et l'aiguille creuse, je te conseille de lire le livre de Jean d'Aillon "Le Grand Arcane des Rois de France". Si tu l'achètes en version brochée chez Flammarion, tu auras droit à la belle couverture avec la falaise et l'aiguille creuse en photo. Perso, je l'ai lu en version poche (budget restreint) et je n'ai pas la même image de couverture. j'ai beaucoup aimé tout comme j'ai adoré lire tous les romans de Jean d'Aillon dans la série de son personnage Louis Fronsac.
    Je ne connais pas "Demain il fera beau" de Céline Rouillé. Je vais aller lire sur le net de quoi parle le livre.
    Tu as eu beaucoup de chance de passer de telles vacances en famille avec tes parents. J'aurais adoré !!!! Ce ne fut pas mon cas et pourtant je suis comme toi, une grande adepte de la mer mais ai hélas eu dans ma vie peu d'occasions d'y aller (sauf quand j'étais encore avec mon mari, nous y allions quinze jours chaque année, en Bretagne). Je rêve de cela : arriver sur une plage et courir me jeter dans l'eau, même habillée. Respirer les embruns, me vivifier, élargir et éclairer ma vision en regardant l'horizon au loin, en un mot "revivre".
    Sur toutes les représentations de la toile "environs de Honfleur, effet de neige", le ciel est très sombre. Or, ce n'est pas le souvenir que j'ai eu lorsque je l'ai vu pour la première et unique fois au Louvres. Alors j'ai préféré peindre un ciel moins sombre, peindre un paysage devant lequel on peut rester des heures sans sombrer dans la mélancolie (les ciels sombres me donnent le cafard).
    Je ne suis pas surprise que des étrangers s'intéressent à nos peintres, ce qui m'étonne c'est que les Français se soient si peu intéressés à une telle oeuvre. Monet a peint au moins ou pas loin de 1 500 toiles. Il a consacré sa vie à la peinture (il a pu le faire, taxant ses amis pour payer ses loyers et acheter son matériel, tout le monde ne peut pas). A la cinquantaine, il a enfin vraiment gagné de l'argent avec ses toiles et s'est acheté la maison de Giverny que tu connais. Vers la fin de sa vie, il s'est surtout consacré à représenter les fleurs de son jardin et surtout le petit pont japonais et les bassins aux nymphéas (oeuvre sublime), et j'ai l'impression qu'en France on s'est plus intéressé à son oeuvre majeure de la fin de sa vie qu'à certaines toiles de lui plus jeune tout aussi magnifiques. "Environs de Honfleur, effet de neige" a été peint au cours de l'hiver 1867. J'ai appris certains détails en regardant une petite vidéo de 10 mn faite par un américain.
    https://www.youtube.com/watch?v=rmsm_GqKVkI
    C'est comme cela que j'ai su qu'il avait mis trois manteaux pour aller peindre dehors 😊
    Petit Paul dort encore mais je lui transmettrai tes bisous ;-)
    Gros bisous Ambre et encore merci pour toutes tes visites. Passe une très bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pssst... Il n'y a pas de s à la fin de Louvre. Désolée ;-)

      Supprimer
    2. Bonjour Marie,
      Oui, je suis sûre d’être passée à Honfleur il y a moins de cinq ans, mais quand ? Si seulement je faisais moins de photos ! ;-) Cela pour dire que pour l’instant, je ne les ai pas retrouvées.
      C’est drôle car je suis en train d’écrire un texte sur Olympe (mon aïeule, cette fois), et elle avait une sœur qu’on appelait, paraît-il, la tante d’Honfleur. Y habitait-elle ou était-ce une connotation péjorative ? Si oui, laquelle ? Je connais très peu de choses sur cette branche familiale, des personnes nées en 1800 et quelques, et avec les nombreux "secrets de famille"...tu vois ce que je veux dire..
      Comment s’appelait le cousin de ton père ? Ce serait tellement bizarre que l’on fasse des recoupements!
      J'ai bien trouvé un degré de cousinade avec F, de cette branche précisément, puisque c’est par la mère d’Olympe que lui et moi sommes "cousins" à je ne sais plus quel degré. Quelle chance y a-t-il pour trouver "au hasard" sur le net une personne qui ait un degré de parenté avec soi ? ;-)
      J’ai regardé, la dernière fois que je suis allée à la librairie de Leclerc, le livre de Jean d'Aillon que tu me cites ; enfin, je n’ai pas trouvé ce titre, mais d’autres de cet auteur. Hélas, là encore, pas d’étincelle.
      J’attends d’aller à la biblio pour emprunter quelques livres, là au moins je ne prendrai pas le risque d’acheter et de ne pas lire. En attendant, je me suis remise...aux BD ! :D
      En attendant un moment pour me replonger dans mes photos afin de trouver quelque chose susceptible de te plaire, je vais te souhaiter une belle journée. Grise sur l’Île-de-France mais j’espère pas dans ta région. Je t’embrasse bien fort, Marie !

      Supprimer
    3. Coucou Ambre,
      Ah ça oui, les secrets de famille je connais !!! Je pourrais m'étaler sur le sujet mais ici ce serait un peu long. Alors le cousin (de mon père) de Honfleur, figure-toi que je ne sais même pas quel était son nom de famille. C'est "le Pierrot de Honfleur". Donc prénom Pierre, nom de famille aucune idée. C'était la tante Louise (tante de mon père dont j'ignore par quelle filiation elle était la tante de mon père et dont je ne connais pas non plus le nom de famille) qui, à deux reprises je crois, a donné de l'argent à mon père pour qu'il emmène des cadeaux et provisions au cousin de Honfleur. La tante Louise (et son mari Emilien) avaient permis à mon père d'acheter sa première voiture (et presque la dernière), une 4L d'occasion, après la naissance de ma petite soeur. 2 ans après ? Le deal c'était que mon père les emmène un jour à Verdun (beaucoup de frères de la mère de mon père et sans doute de la famille de Louise sont morts dans les tranchées à Verdun). Il a tenu parole. Mon frère et moi avions voyagé dans le coffre de la 4L. Je m'en souviens encore :)
      Quant au cousin de Honfleur, on a dû le voir seulement 2 fois en tout et pour tout. Personne ne venait jamais chez moi. On ne fréquentait ni cousins, ni cousines, ni qui que ce soit. Je ne sais rien de rien sur qui que ce soit. "Le Pierrot de Honfleur" n'habitait pas Honfleur mais un village juste à côté. Peut-être qu'en regardant une carte sur Internet je pourrais retrouver, le nom du village me parlerait peut-être. Je crois qu'un jour ils sont partis habiter dans le sud de la France. Mes parents ont dû recevoir un courrier mais je n'habitais déjà plus depuis longtemps avec eux. Le rêve de mon père était d'y aller un jour (ils y étaient cordialement invités). Ils n'y sont jamais allés. Mon père avait d'autres rêves (aller en Autriche), jamais allé non plus. Pourtant il a travaillé depuis l'âge de 14 ans !!!
      Bon, il fait gris aussi ici aussi. Je ne vais pas ajouter à la grisaille en me replongeant dans de tels souvenirs.
      Dommage pour les bouquins mais si tu as trouvé la BD que tu cherchais, c'est super.
      Gros bisous Ambre, passe un bon dimanche. A plus

      Supprimer
    4. ça a été vite, c'est écrit en gros sur la carte (et dans ma mémoire) : La Rivière Saint-Sauveur.
      Un de leurs fils s'appelait Franck, qui devait avoir à peu près mon âge. Il y avait peut-être une gamine, Maryline. C'est tout ce dont je me souviens de cette famille :(

      Supprimer
  7. Coucou Marie,je trouve que la neige a pris une certaine consistance,on retrouve bien des des effets,et des hauteurs différentes,pour ma part c'est très bien rendu.
    Rien à redire,ce n'est pas une copie que tu as voulu faire mais une inspiration de ce tableau.
    Je vois que tu utilises pour les proportions,ce système de croix,une amie de la peinture travaille de cette façon et je trouve que c'est mieux que les carrés,finalement.J'en connais une qui va être heureuse.
    Bel après midi à toi ma Marie,mille bisous de Nadine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma douce Nadine, je suis heureuse de te voir ici et de lire ton avis sur cette toile car je connais ton œil avisé et ta formation aux beaux-arts. Je te remercie. C'est vrai, j'ai fini par réussir à donner un peu plus de consistance au tapis de neige et c'était ce qui me posait le plus de problème. Je suis loin de la touche de Monet que je ne pourrais constater qu'en retournant voir la toile de plus près au musée du Louvre mais ce n'est pas dans mes possibilités alors l'appellation "selon" ou "d'après" ou encore "inspiré de" me convient très bien.
      Je trouve qu'avec le système de croix - je trace mes diagonales au jugé, sans mesurer avec exactitude, et seulement dans les parties où j'ai besoin d'avoir une idée plus précise des proportions - je m'en tire plutôt bien. J'avais eu cette idée un jour sans doute par paresse, pas envie de faire des petits carrés ;-) mais ça revient un peu au même toutefois.
      Oui, B. va être ravie. Elle aime déjà énormément et a hâte de la voir en vrai.
      Bel après-midi à toi également ma Nadine. Une montagne de bisous.

      Supprimer
  8. Quelle chance j'ai que cette magnifique toile me soit destinée <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est largement mérité :-)
      La chance est pour moi : d'être ta maman et aussi celle que ma toile soit déjà autant appréciée ;-)
      Love ♥

      Supprimer
  9. Bravo Marie la Normandie t'inspire il n'y a rien d'autre a dire et si je voulais voir ton blog peinture ce n'est pas pour rien ,Stéphane depuis toujours peignait ,il a même fait une reproduction du Pont Japonais de Monnet ,une merveille ..je me suis essayer à la peinture mais moi c'est plus le crayon qui me convient ..l'art pictural est dans nos gènes c'est clair ..
    bonne journée Marie et à très vite !! Maryline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh! Super que tu sois venue ma cousine :-)
      Je ne sais pas si tu as lu les commentaires qui précèdent, mais c'est à partir de ces discussions avec une amie bloggeuse, Ambre, que j'ai essayé de me souvenir de votre nom de famille et de vos prénoms, à toi et tes frères, puis je t'ai écrit... et te voilà :-) Quelle chance pour moi.
      Je ne savais pas que ton frère Stéphane que j'avais tellement apprécié quand j'étais gamine (12 ans ?) peignait. C'est fou... et les mêmes goûts en matière de peinture. Figure-toi que le pont Japonais de Monet est dans mes prévisions de peinture un jour (dans trois ans ? - rires) et j'en ai une reproduction en permanence sur un petit bureau dans la pièce où je me tiens tous les jours.
      Tu dessines aussi ? Tu peux le dire, l'art pictural est présent dans nos gènes. C'est trop génial !
      Bonne journée à toi Maryline et oui, à très vite. Gros bisous.

      Supprimer
  10. Oh my goodness! Incredible article dude! Many thanks, However I am
    experiencing difficulties with your RSS. I don't know why I cannot subscribe to it.
    Is there anybody else getting identical RSS issues?
    Anyone who knows the answer can you kindly respond? Thanx!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks a lot for visiting and commenting. I'm glad to welcome you. In fact, a friend of mine has the same problem as you. She can't subscribe to the notifications from my Blogspot blogs. I can't explain the issue. I don't know if other persons met the same problem. I haven't heard about it.
      Would you like to let me your email address so that I could send you a message when I post something new. Nothing for the moment on this blog (but I have a mail art blog). However I there will be sth before the end of this year.
      Regards,
      Marie K.

      Supprimer

♠ Merci pour votre visite et pour votre commentaire. A bientôt ♠