Si vous voulez agrandir les images, il suffit de cliquer dessus.





mercredi 30 janvier 2019

Rêver de soleil et de couleur - 3

Et voilà, ce sera la dernière de la série, en tout cas pour le moment, car je n'ai reçu que trois cartes en décembre dernier des îles paradisiaques que sont la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique . Cette fois, c'est d'après une carte postale illustrée d'une aquarelle très petit format (7 x 10 cm) et j'ai tenté de la reproduire sur un papier 250 mg/m2 mais pas spécialement destiné à l'aquarelle. J'ai choisi de dessiner et peindre sur un format 14 x 20 cm, soit le double de la reproduction de départ. C'est nettement moins coloré que les deux précédentes (l'une était faite d'après quatre photos regroupées sur une carte postale, l'autre d'après une illustration sans doute à l'acrylique). L'aquarelle illustrant Couleurs des Antilles - Martinique - est de Françoise Dechaumont. Ça fait bien rêver quand même. 

Aquarelle Marie K. d'après une aquarelle reproduite sur carte postale

mardi 29 janvier 2019

Rêver de couleur et de soleil - 2

Même format que la précédente aquarelle (10,4 x 14,8 cm), c'est à nouveau une reproduction à l'aquarelle d'après une carte postale reçue de Guadeloupe cette fois, carte illustrée par une artiste - Mounette Radot - oeuvre intitulée "Les marchandes". Ma reproduction est quelque peu infidèle dans la mesure où ma marchande de gauche est un peu moins potelée que celle de l'illustration. J'y ai passé beaucoup de temps car il y a de nombreux détails et j'ai à nouveau travaillé sur un petit format. Comme vous l'avez compris, j'ai envie de couleur et de soleil et c'est pourquoi en cette période hivernale je m'emploie à reproduire des vues de contrées que je n'aurai jamais la chance de visiter.
Cela met un peu de soleil dans la grisaille du temps dans ma région et sur mon blog par la même occasion. 

Aquarelle Marie K. d'après une carte postale reçue de Guadeloupe

lundi 28 janvier 2019

Rêver de soleil et de couleur

Aquarelle sur papier Marie K. D'après une carte postale reçue
de Cayenne, Guyane française - passiflore, ara Macao, île du
Salut, tortue Luth

samedi 26 janvier 2019

Aquarelle Marie K. d'après Monet

Il y a longtemps que la carte postale, reproduction de "La plage de Sainte-Adresse*, temps gris" de Claude Monet, rapportée l'été dernier de la maison de Monet à Giverny, me fait de l’œil. Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu un crush pour ce tableau. La toile est exposée à Chicago donc aucune chance que je la voie un jour en vrai. Hier soir et ce matin j'ai tenté de reproduire cette scène, ce motif, à l'aquarelle. A la base je voulais garder le format carte postale mais il y a tellement de détails minuscules que j'ai dû opter pour le format double de la carte postale (20,1 x 14,7 cm). Et même comme cela, ce ne fut pas facile. Le couple assis au bord de la plage - l'homme tenant une longue-vue jaune et la femme au chapeau et à la robe blanche et sac rouge se tenant devant lui - sont mi-nus-cu-les. Waouh ! J'ai usé mes yeux et j'ai dû utiliser un pinceau fin pour entrer dans les détails. Et encore, je n'ai pas pu faire vraiment chaque moindre détail. Idem pour quelques micro-personnages dans le lointain (micro du point de vue de la perspective et micro sur la carte postale, à peine visibles). 
A la base, mon ciel était bien trop clair et je l'ai rendu plus gris dans un deuxième temps. En fait, il y a une réelle difficulté à rendre à l'aquarelle ce qui a été peint à l'huile. La touche ne peut pas être la même. La miction des couleurs ne peut se faire comme on peut la faire à l'huile. Enfin bref, les images suivent :

Aquarelle Marie K. d'après Claude Monet
la plage de Sainte-Adresse, temps gris

la carte postale à gauche, mon aquarelle presque terminée à droite

zoom sur le couple assis au bord de la plage

zoom sur les barques amarrées

zoom sur les deux hommes bavardant
* Sainte-Adresse est une petite commune de Normandie située au nord-ouest du Havre.

vendredi 25 janvier 2019

Ange

J'ai peint cette petite carte à l'aquarelle d'après l'image de couverture d'un livre de Doreen Virtue, Messages de vos Anges.

Aquarelle sur papier Clairefontaine Cardinal
grain fin - format 10,4 x 14,8 cm


jeudi 24 janvier 2019

Peinture et Musique

Une amie m'a envoyé le lien d'une vidéo couplant musique et peinture. Si vous aimez Paris, la peinture post-impressionniste et la musique, je vous encourage à visionner cette vidéo. Elle est magnifique. Les toiles sont des scènes de la vie parisienne peintes par Edouard Cortes et la musique d'Erik Satie, les Gymnopédies (piano). Les scènes de la vie parisienne sont d'une grande beauté et d'une grande précision. 

Boulevard de la Madeleine - Edouard Cortes - l'une de ses
toiles parmi tant d'autres (plus de 200)

dimanche 20 janvier 2019

Une belle vue

Pour faire écho à mon amie Ambre qui a mis une photo des champs derrière chez elle et qui a réveillé en moi le souvenir d'un autre de mes "chez moi", j'ai recherché la photo d'une toile que j'avais peinte sur le motif, un, parmi d'autres, de mes "derrière chez moi" sachant que je ne suis jamais restée bien longtemps où que ce soit. J'avais peint une autre toile sur le motif la même année avec les rouleaux et une moissonneuse-batteuse rouge à laquelle était attelée une remorque mais je me rends compte que je n'en ai gardé que le souvenir : aucune photographie n'a été prise à l'époque. C'était bien avant l'ère des APN où on multiplie les prises de vue, et bien avant les blogs et même l'internet dans presque tous les foyers. Ces toiles ont été données, je ne les ai plus.
Je suis repassée dans cet endroit il y a quelques mois. Tout a bien changé. Les nouveaux locataires (ou propriétaires) de la maison que nous louions alors ont fait pousser des haies de plus de deux mètres de haut à l'arrière du jardin donnant autrefois sur un petit chemin qui longeait les champs, et des constructions remplacent désormais les maïs, les blés, et la jolie vue qu'on avait jusque dans le lointain. Aucuns regrets.

Huile sur toile Marie K. qui ne s'appelait pas alors Marie K. 1994
Pfff. Considérez que je n'ai rien dit, je viens de retrouver la deuxième toile sur mon propre blog.
La voici. Et d'ailleurs je ne suis pas sûre que l'engin soit une moissonneuse-batteuse. Cet engin est chargé de ramasser les rouleaux et de les mettre sur ses remorques.


jeudi 10 janvier 2019

J'aime la galette...

J'ai eu l'immense chance d'aller visiter récemment le musée Marmottan-Monet à Paris avec ma plus jeune fille. Je pensais mettre cette première (première de mes photos sur cet article) toile de Claude Monet sur mon blog le jour de l’Épiphanie (petit clin d’œil au jour des Rois) mais j'ai manqué de temps. Il se trouve que lorsque nous sommes allées visiter le musée, il y avait une exposition temporaire de peintres impressionnistes jusqu'aux fauves (Collections privées. Un voyage des impressionnistes aux fauves. Visible jusqu'au 10 février 2019). Certaines toiles ne font donc pas partie de la collection permanente du musée et cette toile de Monet peinte en 1882 intitulée "Les Galettes" (65 x 81 cm) appartient à une collection particulière. 
Régalez-vous (les yeux).


D'autres toiles de Claude Monet - collections particulières et/ou exposition permanente.













Pour finir et puisque cette sélection est mienne, une superbe aquarelle de grande taille (61 x 47 cm) de Vincent van Gogh, intitulée "Les Lauriers roses. Le jardin à l'hôpital de Saint-Rémy", réalisée en mai-juin 1889